mea culpa

Mea culpa is a Latin phrase that means "through my fault" and is an acknowledgement of having done wrong. Grammatically, meā culpā is in the ablative case, with an instrumental meaning. The phrase comes from a prayer of confession of sinfulness, known as the Confiteor, used in the Roman Rite at the beginning of Mass or when receiving the sacrament of Penance. The expression is used also as an admission of having made a mistake that should have been avoided, and may be accompanied by beating the breast as in its use in a religious context. Wikipedia
Le Monde Sat, 12/16/2017 - 07:49

Facebook : qu’est-il reproché au réseau social et comment l'entreprise se défend ?

lemonde.fr
Éternel problème de la modération, déluge de fausses informations, arme d'influence politique, « bulle de filtres », danger pour la vie privée, course au « like », et bien d'autres sujets de critiques émergent ces derniers mois.
View more 45 likes - 37 shares - 5 comments
Le Figaro Wed, 12/13/2017 - 13:39

Les pamphlets antisémites de Céline bientôt republiés en France

lefigaro.fr
De son vivant Céline avait refusé après la guerre de voir rééditer ces textes.
View more 51 likes - 8 shares - 5 comments
L'Express Tue, 12/12/2017 - 11:41

Agnès Buzyn veut "restructurer" l'hôpital public

lexpress.fr
"Nous sommes arrivés au bout d'un système"
View more 48 likes - 25 shares - 14 comments
Le Journal de Montréal Mon, 12/11/2017 - 14:23

On a oublié de rire

journaldemontreal.com
«C’était très actuel, très sensible. Mais était-ce drôle ? Bof.»La chronique de Sophie Durocher sur le gala d'hier soir.
View more 31 likes - 3 shares - 12 comments
So Foot Sun, 12/10/2017 - 10:59

Marseille joue-t-il vraiment le titre ?

sofoot.com
L'OM 2ème Place Project.
View more 66 likes - 1 shares - 6 comments
Libération Sat, 12/09/2017 - 06:02

Manuel Valls trompette en solo

liberation.fr
Retombé de Matignon au rang de «simple» député, Manuel Valls cherche sa place, dans un climat souvent houleux. Désormais apparenté LREM, il poursuit son sillon, sans craindre d’être clivant. Libération analyse ce Valls à quatre temps.
View more 22 likes - 6 shares - 6 comments